ANNONCE DU CHEF DE L’ ETAT MACKY SALL  Construction du « Mémorial de Gorée et du Palais des Arts »
08 Décembre 2018

ANNONCE DU CHEF DE L’ ETAT MACKY SALL

Construction du « Mémorial de Gorée et du Palais des Arts »

Le Président Macky Sall a annoncé jeudi lors de l’inauguration du Musée des Civilisations noires la construction dès le deuxième semestre de 2019 du « Mémoral de Goré’’. Il a aussi fait savoir qu’un « Palais des arts » sera érigé à l’ancien Palais de Justice au Cap Manelle. 

 ERNESTO OTTONE, SOUS-DIRECTEUR GENERAL POUR LA CULTURE A L’UNESCO

« Le MCN est une réponse aux aspirations des jeunes Africains »

 Le Musée des civilisations noires (MCN) est une « réponse » aux aspirations des jeunes Africains à « mieux connaître leur mémoire et mieux se faire comprendre par les autres cultures »,  a estimé jeudi à Dakar, Ernesto Ottone, sous-directeur général pour la Culture à l’UNESCO.

 "Ce musée est une réponse aux aspirations des enfants à mieux connaître leur mémoire et à se faire mieux comprendre des autres cultures", a-t-il dit en prononçant son discours lors de la cérémonie d’inauguration  du MCN.

 Selon lui, le MCN est aussi « un pas vers la réalisation d’une Afrique dotée d’une forte identité culturelle, un patrimoine, des valeurs et une éthique ».

 "Son ouverture est donc une opportunité au moment où nous assistons à une demande croissante de restitution des biens culturels déplacés, de la part de pays qui veulent assumer leur destin et recouvrer leur patrimoine", a-t-il.

 Ernesto Ottone s’est félicité de la mobilisation internationale autour du projet du Musée des civilisations noires, notamment le soutien apporté par la République populaire de Chine.estime que cette infrastructure s’intègre dans une nouvelle génération de musées dont l’Afrique est en train de se doter, conçu comme « un lieu vivant, de rencontre et de transmission d’un patrimoine matériel qu’immatériel »

Le sous-directeur général de l’UNESCO a remis au chef de l’Etat Macky Sall les documents de la genèce de ce projet qui date de 1925. 

 l a assuré la disponibilité de l’UNESCO à "continuer à apporter son soutien au développement et à la promotion de la culture en Afrique et en particulier au renforcement de ses capacités".

Site By People Input