Grands Prix du chef de l'Etat pour les arts et les lettres : 30 millions pour 3 lauréats
08 Novembre 2017

Grands Prix du chef de l'Etat pour les arts et les lettres : 30 millions pour 3 lauréats

34 millions de francs cfa. C'est le montant que le Président de la République distribuera le 19 décembre prochain, pour récompenser le mérite de nos artistes et créateurs d'œuvre de l'esprit. 5 personnes dont 3 pour le Grand Prix du Chef de l'Etat pour les arts et les lettres ( 10 millions chacun)  et 2 prix d'encouragement, seront sélectionnés par un Grand jury composés de professionnels de divers secteurs des arts. L'évènement « marquera le départ d'une nouvelle politique culturelle » selon le Ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly.

En marge de la conférence de presse organisée hier et portant sur la 13e édition de la biennale de l'art africain contemporain, Dak'art 2018, le ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly, a annoncé la date du 19 décembre 2017, pour la remise du Grand Prix du chef de l'état pour les arts et les lettres. Cette cérémonie, qui s'inscrit en droite ligne des activités devant ponctuées « 2017 l'année de la Culture », a-t-il dit, marquera le point de départ d'une nouvelle politique culturelle. Si cette annonce a été faite avec solennité par le nouveau ministre de la Culture,  c'est surtout parce que depuis 2012, le Grand Prix du Chef  de l'Etat n'était plus organisé. Plusieurs acteurs n'ont cessé d'appeler de tous leurs voeux afin que le Président Macky Sall puisse à nouveau relancer cette initiative en tant que grand protecteur des arts et des artistes. Ce sera désormais chose faite. Et avec à la clé de grandes innovations en vue.
Selon le directeur des Arts, Abdoulaye Koundoul , cette occasion de relance du Grand Prix du Chef de l'Etat pour les arts et les lettres sera véritablement un moment grandiose pour le monde de la Culture au Sénégal. D'abord, contrairement aux précédentes éditions, «Nous avons mis en place un jury sectoriel composé de professionnels dans tous les domaines des arts : danse, musique, théâtre, cinéma, mode, arts, urbains, littérature, et ce jury a déjà nominé 7 personnes dont une par discipline, parmi lesquelles le grand jury sélectionnera celles qui recevront les Grands Prix», a expliqué Abdoulaye Koundoul. Le directeur des Arts, qui confie que le jeudi prochain, le jury du Grand Prix pour les arts et les lettres se réunira afin de plancher sur les palmarès final, précise également que contrairement aux années antérieures, le chef de l'Etat va décerner deux Grands Prix pour les arts et un Grand Prix pour les lettres.
Ce qui fait trois Grand Prix au total. Et ce ne sera pas que ces distinctions? «Il est aussi prévu deux prix d'encouragement dont un pour un lauréat dans le secteur des arts et un pour un lauréat dans le secteur des lettres». Ce qui fait au total 5 prix dont 3 Grands Prix que le Président Macky Sall remettra le 19 décembre prochain.

Ressusciter l'ordre des arts et des lettres

Il faut noter ensuite que le chef de l'Etat n'a pas voulu faire dans la dentelle.
Contrairement à son prédécesseur qui offrait 2 millions aux lauréats du Grand Prix pour les arts et les lettres, Macky Sall, informe le directeur des Arts, va remettre à chacun des lauréats pour le Grand Prix, une enveloppe d'une valeur de 10 millions soit 30 millions pour les trois personnes qui seront primées. En plus d'une enveloppe de deux millions pour ceux ou celles qui obtiendront les deux prix d'encouragement. C'est donc au total 34 millions que le Président de la République met sur la table pour récompenser le mérite de nos artistes et créateurs d'oeuvre de l'esprit. On apprend par ailleurs que le Chef de l'Etat, profitant de cette tribune, va procéder à la remise des décorations aux différents ordres à des artistes. Selon M. Koundoul, il sera question de «ressusciter l'ordre des arts et des lettres». Au final , cette cérémonie de remise de prix sera clôturée par une soirée de Gala qui, annonce -t-on, sera présidée par le Premier ministre du Sénégal. Et ces festivités, à en croire le directeur des Arts, «vont se dérouler à Dakar et dans les autres régions du pays».

Pour rappel, le Grand Prix du chef de l'Etat pour lettres et les arts, initié par le Président Abdou Diouf, après le retrait du poète- Président Léopold Sédar Senghor du pouvoir, avait permis à une belle brochette de talents de percer sur la scène nationale et internationale. Il  a pour objectif de promouvoir de développement des arts, honorer et récompenser, dans le domaine des arts, l'artiste ( créateur, interprète) ou groupe d'artistes sénégalais, qui sera distingué par la qualité de l'œuvre présentée ou interprétée et par son parcours artistique. Ce prix valorise également les femmes et les jeunes créateurs et stimule la création artistique tout en contribuant au rayonnement artistique et culturel du Sénégal sur le plan international.

Source: 
Arsene@lequotidien.sn
Site By People Input