Remise des distinctions du Grand Prix du président de la République : Baaba Maal, Ousmane William Mbaye et Rahmatou Seck Samb, lauréats 2016
19 Décembre 2017

Remise des distinctions du Grand Prix du président de la République

Baaba Maal, Ousmane William Mbaye et Rahmatou Seck Samb, lauréats 2016

Le cinéaste Ousmane William Mbaye et le chanteur-compositeur Baaba Maal ont remporté mardi les deux Grands Prix 2016 du président de la République pour les Arts. 

 Le Grand Prix du chef de l’Etat pour les Lettres a été décerné à l’écrivain Rahmatou Samb-Seck, a dévoilé les deux grands jurys lors de la cérémonie officielle de remise des distinctions organisée au Grand Théâtre de Dakar. 

Rahmatou Samb-Seck a été distinguée pour son roman "Fergo. Tu traceras ta route" et Ousmane William Mbaye pour son film « Kemtiyu, Séex Anta »

 Le Prix d’encouragement 2016 du président de la République pour les Arts est décerné à l’artiste-musicienne Marema Fall. Et l’universitaire Andrée-Marie Diagne, lauréate du Prix d’encouragement pour les Lettres, a été honorée pour le roman "La fileuse d’amour". 

 La cérémonie de remise des Grands Prix du chef de l’Etat pour les Arts et les Lettres a été présidé par le chef de l’Etat Macky Sall  Macky Sall en présence du Premier ministre, du président de l’Assemblée nationale et du Président du Haut conseil des collectivités locales entre autres. 

 Cinq candidats, dont Ousmane William Mbaye, Baaba Maal et Marema, étaient nominés pour les Grands Prix du chef de l’Etat pour les Arts.

 Huit autres candidats étaient en lice, avec Rahmatou Samb-Seck et Andrée-Marie Diagne, pour le Grand Prix dédié aux Lettres.

Le chef de l’Etat, Macky Sall a salué ‘’l’exceptionnel mérite’’ des trois lauréats du Grand prix de la République pour les arts et les lettres, édition 2016, que ce soit Baaba Maal, Ousmane William Mbaye Mme Rahmatou Seck Samb’’. 

Il a aussi tenu à féliciter les lauréats des prix d’encouragement pour les deux catégories, à savoir  Mme Marièma Fall pour les arts et pour les lettres Mme Andréa- Marie Diagne Bonanée. 

Le président a toutefois confondu dans ses salutations, les membres des jurys à travers leurs présidents le professeur de lettres Alioune Badara Diané (Grand jury lettres) et le metteur en scène et comédien Jean Pierre Leurs (Grand jury arts). 

M. Sall a encouragé tous les nominés qui ‘’n’ont pas démérité’’.  

Un hommage appuyé a été rendu à toute la communauté artistique. 

Il a par ailleurs annoncé que ‘’l’enveloppe octroyé désormais aux lauréats passe de dix millions à vingt millions de francs Cfa et prend effet dès cette présente édition ’’. 

Les prix d’encouragement seront aussi doublés passant de deux millions à quatre millions de francs CFA. 

Le président Macky Sall souhaite inscrire dans l’agenda de la République ‘’la Rentrée solennelle des arts et des lettres’’.

Le président Macky Sall a invité à ‘’mieux organiser le secteur culturel’’ et ‘’à améliorer son environnement juridique pour le rendre apte à encourager la création et à sécuriser les investissements’’.  

‘’Il s’agit de faire du secteur culturel un facteur de développement durable conformément aux orientations du PSE’’, dit-il.

 

Site By People Input